automatic translation maschinelle Übersetzung

Add to Technorati Favorites
urzhiata | index



      « Home Made Sound Electronics » de Dominik Landwehr

Home made sound electronics

« Home Made Sound Electronics » est un ouvrage accompagné d'un DVD réalisé par le laboratoire HOME-MADE installé à Zurich qui dresse un panorama des musiciens suisses utilisant des instruments faits-maison. Malgré son titre en anglais, le livre est entièrement en allemand. Une première partie est consacrée à 3 interviews : avec Bruno Spoerri, pionnier de la musique électronique en Suisse ; Nicolas Collins, musicien et compositeur américain et également créateur d'instruments basés sur le « Do-It-Yourself » ; et Norbert Möslang dont les compositions s'appuient sur des objets électroniques du quotidien détournés de leur fonction initiale.



idées et projets
photos : Dominik Landwehr, Migros-Kulturprozent


La deuxième partie, « Idées & Projets », fonctionne à la manière d'un livre de recette : 5 instruments sonores sont présentés, étape par étape, par leurs créateurs issus de la scène électronique suisse (on les retrouve également dans le film). Les différents projets permettent de se rendre compte de la diversité des approches, circuit-bending pour Iris Rennert, assemblages d'oscillateurs et de composants électroniques basiques pour Flo Kaufmann (à gauche sur la photo ci-dessus), enregistrements au micro, bidouillage sur ordinateur et diffusion en plein air pour Andres Bosshard, utilisation d'un capteur Piezo, de bois et de métal pour Elixir (au centre), réalisation d'un générateur sonore autonome déclenché par la lumière du soleil pour Uwe Schüler (à droite).



Anyma : Maité Colins & Michael Egger
Anyma : Maité Colins & Michael Egger


Le film, d'une heure, présente une dizaine de portraits de groupes ou d'artistes sonores et de leurs instruments. Parmi les instruments présentés, la vidéobass d'ANYMA (Maïté Colins et Michael Egger) tient une place particulière : cette basse ne produit pas de son, jouer sur ses cordes déclenche, controle et modifie des séquences vidéo. A l'origine de cet instrument, donner une place sur scène au vidéaste plutot que de le confiner au fond de la salle derrière sa souris et son écran!

Home made sound electronics, 2006, édité par Christoph Merian Verlag, ISBN-13 : 978-3-85616-287-0. L'ouvrage et le DVD sont disponibles par correspondance auprès de Christoph Merian Verlag (12 euros + port pour la France)

Liens

videobass par Michael Egger : descriptif, fonctionnement, plan des circuits. La videobass est diffusée sous licence libre et s'interface avec MaxMSP / Jitter en midi.
CMOS sounds par Flo Kaufmann : bricolage de circuits sonores à base de composants simples.


      circuit-bending challenge

circuit bending challenge
Préparez-vous! le circuit-bending challenge aura lieu le 28 octobre 2007. C'est un super-défi lancé par Circuitmaster de Getlofi, Mike Una et Create Digital Music Mais en quoi cela consiste t'il ?

1 - ouvrez vos chakras : préparation mentale par anticipation jusqu'au 28 octobre 2007,
2 - le jour J : rendez-vous à pied, en vélo ou à la nage jusqu'au dépot-vente ou puces les plus proches (c'est là qu'on peut trouver des tonnes de jouets et appareils sonores à triturer)
3 - y dénicher un appareil sonore ou video,
4 - le ramener chez vous, et le transformer avec vos talents de shaman électronique du circuit-bending,
5 - documenter le processus, enregistrer le résultat final et le diffuser d'une manière ou d'une autre sur internet (youtube, flickr and y ajoutant les tags 'circuitchallenge' et 'createdigitalmusic'),
6 - les résultats seront recueillis et diffusés sur createdigitalmusic.com et getlofi.com

Il pourra même y avoir des gagnants qui recevront des lots sans valeur! Evidemment le but ici n'est pas de gagner mais de se remuer et torturer quelques circuits! Il semblerait que quelques généreux donateurs aient, depuis, proposés de somptueux cadeaux (voir getlofi), et les photos du meilleur circuit seront gratifiées d'une publication universelle sur la toile.

Voila, c'est la traduction approximative des règles de ce tchallenge. Maintenant, à vous de jouer, et si le circuit-bending vous démange, sans jamais vous être lancé, c'est le moment!


      caniche bending

Cannibal Caniche Festival


Un atelier de découverte du circuit-bending est organisé à Confluences (190 Bd de Charonne, Paris 20e) les 25 et 26 mai 2007 de 17h à 21h. C'est une collaboration de l'ana-R (association au nom auto-Référentiel), organisateurs d'oulipesques «ouvroir de circuitage potentiels» et de Dorkbot Paris, qui réunit des gens «qui font des choses étranges avec l'électricité».

Et ça se passe pendant le Cannibal Caniche Festival, qui se déroule du 23 au 30 mai. Tout le programme du festival est ici. Contrairement à son nom Cannibal Caniche, n'est pas une webradio spécialisée dans les perversions canines, mais dans la musique libre, des milliers de morceaux en tout genre à écouter et une canithèque pleine à craquer d'artistes généreux.

Pour participer au workshop on peut s'inscrire ici et venir équipé au minimum d'un jouet électronique à piles, ou de n'importe quel gadget qui fait du son. Des fers à souder et d'autres composants seront disponibles sur place, mais si vous avez d'autres outils (tournevis, etc.), amenez les! Il y aura du monde sur place pour guider les expériences des participants, et les organisateurs rappelent « au passage que le circuit bending est une pratique expérimentale qui ne nécessite pour débuter aucune connaissance en électronique! le Workshop est donc ouvert à tous enfants, adultes, parents, grand parents... même si vous n'avez jamais eu de fer à souder entre les mains.»

Pour se mettre dans le bain, un petit tour sur oscillateur.com le site de David Steinberg, pour y revoir (en français) les rudiments du circuit bending, mais aussi photos et schémas de circuits modifiés. C'est aussi l'auteur d'une présentation du circuit-bending réalisée à la première réunion dorkbot parisienne.


      Circuit Bending en images

Arte a consacré un reportage de son émission Tracks au Circuit Bending, bien que la chaîne ne le diffuse pas en ligne, il est possible de le voir sur Dailymotion.



Egalement visible (et en français), "Toys Bending" un montage documentaire de Julien Platteaux réalisé en 2006 dans le cadre de l'Ecole Supérieure d'Art de Metz. Et, pour les polyglottes, une interview de Pete Edwards (de Casper Electronics) réalisée par la télévision suédoise.

      festival tordu / bent festival

C'est le moment de sortir votre jet privé qui dort au fond du garage : New-York nous appelle. Du 19 au 23 avril se tient la 3e édition du festival Bent, rendez vous de ceux-qui-gardent-les-doigts-dans-la-prise : un ensemble hétéroclite rassemblant musiciens, concepteurs d'instruments (électroniques) sonores et parfois visuels, bidouilleurs et bricoleurs du circuit bending.

Au programme : des concerts bien sur + des ateliers + des installations diverses, un joyeux foutoir en somme, que l'on retrouve sur leur site, et comme le hasard a sa place ici voila quelques liens fraichement aspirés :

un échantillon sonore de l'Insanium (Machina Corpus Incognita), un instrument à base de puces vocales, mis au point par Lorin Parker.

Quelques textures sonores produites par la 1-bit groove box de Noah Vawter, qui en est encore au stade de prototype, fait de scotch et de circuits, dont on peut trouver les plans sur son site : Noah Vawter

Et pour finir, un extrait du documentaire en cours de réalisation de Dr. Rek (alias Derek Sajbel) proposé comme une intro visuelle au monde (décalé ?) du circuit-bending (c'est en anglais!)

(d'autres séquences sont visibles sur http://absurdity.biz, le film n'est pas encore terminé)

      Reed Ghazala

Le véritable docteur Frankenstein de la musique électronique existe bel et bien, il est ... auto-didacte, électronicien, artiste protéiforme à forte dominance psychédélique, entomologue et météorologiste amateur, ramasseur de champignons, pratique la photographie expérimentale, construit des objets volants, des sculptures destinées aux animaux, évidemment musicien et se nomme Qubais Reed Ghazala. Le personnage peut intriguer ou laisser perplexe, mais c'est bel et bien lui le pionnier de la méthode qui permet de bidouiller les instruments électroniques qu'est le circuit-bending, et aussi son infatigable et généreux promoteur : il est l'auteur de nombreux articles partageant les résultats de ses investigations expérimentales, et plus récemment d'un livre, et anime des ateliers pour en faire découvrir les principes.

Depuis son premier instrument transformé en 1967, Reed Ghazala est l'auteur de dizaines d'instruments (à voir sur Oddmusic) aux noms évocateurs : morphium, aleatron, insectaphone ou clarinette photonique... dont le design s'inspire de la plus pure tradition psyché (paillettes et couleurs pétantes, certains sont même ornés de globes oculaires!) Originaire du mid-west des Etats-Unis (région pas vraiment portée sur les expériences quelles qu'elles soient), c'est auprès du milieu de la "contreculture" des années 60, de la communauté hippie nourrie de l'idéal d'expansion de l'esprit, qu'il trouve un accueil favorable à ses expériences artistiques et électroniques.

anti-theory.com : le site du bonhomme, ou l'on peut écouter les sons de nombreux instruments (rubrique bentsound), trouver des conseils pour se lancer dans la destruction / recréation.

Cloud of fire (extrait), composé pour le vox insecta
(morceau lu directement depuis anti-theory.com, le site de l'auteur)

      l'art du court circuit

Si le docteur Frankenstein avait habité près d'un bazar plutot que d'un cimetière on s'en souviendrait peut-être pour ses instruments de musique. D'autres se sont inspirés de sa technique, manipulant / découpant / soudant / recablant tout ce qui pouvait émettre des sons et de la musique pour en créer de nouveaux instruments, fruits de tentatives et d'explorations uniques, ouvrant sur des univers sonores bizarroïdes.

Les orgues et les jouets qui passent dans les laboratoires soniques des savants fous du circuit-bending en ressortent transformés sous l'action d'une chirurgie électronique, rarement réparatrice, dont l'action a pour but d'ajouter des possibilités de modulations, des décalages sonores, autrement dit du hasard et du chaos dans ces machines prédéterminées. Le circuit-bending, c'est la recherche du court-circuit créatif et de nouveaux sons :

Casper Electronics : joyeuse boulimie électronique pour Pete Edwards, qui aime fabriquer des instruments pour les autres (Mike Patton ou Danny Elfman font partie des cliens du gentil fantome). On peut y écouter les sons des instruments modifiés!

Cementimental Noise : Cementimental prouve qu'on peut (aussi) faire de la musique avec ces monstruments.